Revenir en haut
Aller en bas






Partagez | 
 

 Si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde ☼ Callie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Callie Wellington
avatar

Date de naissance : 26/07/1989
Messages : 16



   Ven 15 Juil - 0:18

Callie Wellington


Identité du personnage

Prénom : Callie Nom : Wellington Date de naissance : 26 juillet 1989 Lieu de naissance : New-York Nationalité : Américaine Origines : Américaines Profession / Etudes : Étudiante en histoire, écrit actuellement une thèse Orientation sexuelle : Hétérosexuelle Etat civil : Secrètement en couple avec l'un de ses professeurs Votre famille et les relations avec elle : Elle s'est toujours bien entendu avec ses parents, même si les relations ont parfois été un peu tendues lors de ses années folles où elle n'en fichait pas une à la fac. Aujourd'hui tout va pour le mieux et elle prend régulièrement l'avion vers le continent américain pour retrouver sa famille. Que pensez-vous d'Ajaccio ? C'est une ville agréable, où il fait bon d'y vivre. Mais c'est avant tout une ville qui lui rappelle son enfance et les longs mois d'été passés dans le Sud de la France Groupes : Gourmandise Pourquoi ce péché ? Parce que la gourmandise est sûrement l'un de ses pires défauts et qu'elle ne pourrait pas se passer de nourriture et de sucreries en tout genre. Ça, jamais ! Avatar : Nina Dobrev

L'histoire du personnage


« Tu prends encore un virage comme ça et je t’en colle une, c’est clair ?! » Tordue de douleur sur le siège avant passager, les mains crispées sur la ceinture de sécurité, la jeune femme tentait de garder son calme mais le stress l’envahissait au fur et à mesure que les contractions se faisaient de plus en plus fortes et elle devenait agressive même envers son mari. Ce dernier tentait d’arriver le plus rapidement possible jusqu’à la maternité pour qu’on puisse prendre sa femme en charge. « Oui, je… désolé. » Il fit en sorte de conduire un peu plus prudemment et, bientôt, arriva à destination. Sa femme fut rapidement emmenée et, après des heures et des heures entières à attendre, à tenter vainement de la soulager, à essayer de la rassurer et à se faire broyer la main, le cri strident d’un nourrisson raisonna dans la salle d’accouchement dans la laquelle le couple se trouvait. Callie Wellington venait d’arriver dans le monde, le 26 juillet 1989 à deux heures trente-cinq du matin, sous le regard embué de ses parents. On la mit dans les bras de sa mère, et son père posa un regard bienveillant sur elle. Sa femme et lui avaient mis de longues années à concevoir un enfant, mais après tout ce qu’ils avaient traversé, tous les traitements, toutes les fausses couches, ils avaient enfin eu leur revanche sur la vie.

Callie, dix ans. Petite fille pleine de joie de vivre et déjà relativement bien éduquée, ses parents ayant mis un point d’honneur à ce qu’elle le soit. Curieuse de découvrir le monde qui l’entourait, elle s’intéressait à tout ce qu’elle voyait, posant souvent beaucoup de questions. Étant née dans une famille très riche, on ne lui refusait rien mais elle n’était jamais devenue une enfant pourrie gâtée qui faisait des caprices à longueur de journée pour obtenir ce qu’elle voulait, bien au contraire. Elle savait demander les choses poliment et attendre lorsque c’était nécessaire. Après elle, ses parents avaient tenté d’avoir un autre enfant, en vain, elle était donc fille unique et il n’était pas rare qu’elle s’ennuie, n’ayant personne avec qui partager ses jeux. C’est pour cette raison qu’elle se réfugiait souvent dans l’écurie familiale pour passer du temps avec les chevaux.
L’année de ses dix ans donc, elle quitta sa terre natale pour partir s’installer en France avec ses parents, dans le cadre du travail de son père. La famille s’est donc installée à Paris, dans un immense loft du seizième arrondissement. Ça a été un changement brutal pour la petite fille, qu’elle a eu beaucoup de mal à gérer. Elle ne connaissait personne dans sa nouvelle école et il faut dire que la barrière de la langue n’aidait pas beaucoup. A cette époque elle a fait un blocage et refusait catégoriquement de parler le moindre mot de français. Au fil du temps elle a finalement appris à comprendre ce qu’on lui racontait, mais elle n’avait aucune envie de parler la langue. Ce n’est qu’au bout de longs mois qu’elle a accepté de l’utiliser. Aujourd’hui elle est bilingue et il faut dire que ce n’est pas plus mal. Bref, si l’adaptation dans ce nouveau pays a été compliquée, elle s’y est finalement fait. Elle a appris à aimer la France et ses cultures, ses plats, ses habitants. En plus du loft à Paris, ses parents possédaient également une résidence secondaire dans le Sud de la France où elle passait beaucoup de ses étés, réservant les autres vacances pour des voyages plus exotiques. Des vacances inoubliables pour une gamine de son âge, et le bruit des vagues, l’odeur de lavande et du goût de l’huile d’olives sont encore gravés dans sa mémoire. Elle allait souvent à la plage pour jouer dans les vagues, l’époque où elle n’avait pas encore peur de la mer, phobie qui lui viendra bien plus tard. C’était le bon temps. C’était une gamine insouciante et naïve face au monde qui l’entourait. Mais le temps a passé, bien plus vite qu’on ne peut l’imaginer, amenant avec lui l’adolescence, les premiers amours, les premières déceptions mais surtout, son retour aux États-Unis, alors qu’elle avait seize ans. Son père en avait terminé avec la France et elle est donc retournée vivre à New-York, quittant la vie qu’elle s’était bâtie sur le sol français.

Elle venait d’avoir vingt ans, elle était jeune et insouciante, une fêtarde qui ne pensait à rien d’autre qu’à s’amuser. A ses dix-huit ans elle avait quitté la demeure familiale et était partie s’installer sur le campus d’Harvard, où elle avait rapidement intégré une confrérie. C’était une casse-cou, une jeune fille qui n’avait pas froid aux yeux et qui n’avait peur de rien, celle qui était invitée à toutes les soirées et qu’on appelait pour les bons coups. Autant dire qu’au jour d’aujourd’hui, cette demoiselle est morte et enterrée. Mais à l’époque elle laissait libre cours à ses envies débridées et faisait ce qu’elle voulait, quand elle le voulait, délaissant un peu trop ses études. Cependant elle était suffisamment intelligente pour se mettre à réviser au dernier moment et réussissait toujours à valider ses années de justesse. Ça a duré pendant pratiquement cinq ans jusqu’à ce qu’elle comprenne que même si elle avait de l’argent, il était important pour elle d’avoir un diplôme et de pouvoir faire quelque chose de sa vie. C’est à ce moment-là qu’elle est devenue plus calme et que la jeune femme mature est née. Petit à petit elle a délaissé les soirées, n’en faisant plus que très rarement jusqu’à ce que le chiffre soit proche de zéro. Elle a également quitté sa confrérie, dont elle était présidente depuis près de deux ans. Et dans un sens c’était beaucoup mieux ainsi, elle se sentait mieux dans sa peau et dans sa tête également. Elle avait l’impression de se retrouver, de se réveiller après avoir été plongée dans un rêve qui aurait duré cinq ans. Elle était de nouveau elle-même.

L’été était passé à une vitesse folle elle venait de faire sa rentrée en doctorat dans sa nouvelle université, celle de Ajaccio. Des souvenirs de ses vacances plein la tête, c’est rêveuse qu’elle avait commencé sa nouvelle année. En effet, ayant passé deux mois simplement parfait à Hawaii, elle avait eu du mal à réintégrer le « commun des mortels ». Et pour cause, elle avait fait une rencontre là-bas qui avait chamboulé toute son existence. Alexander, un homme qui devait bien avoir presque dix ans de plus qu’elle, mais elle s’en fichait royalement. Il était beau, mon dieu, et tellement sexy. Un corps de rêve, des cheveux bruns, un regard bleu renversant, un sourire parfait et des lèvres… hum, à croquer. La perfection à l’état pur. Elle avait passé l’été dans ses bras, à se prélasser avec lui sur la plage ou bien à faire sauvagement l’amour des nuits durant. Mais voilà, la fin des vacances était arrivée et la jeune femme l’avait laissé derrière elle, sans savoir grand-chose sur lui. Elle ne savait même pas quel métier il faisait ou bien où il habitait. Tout ce qu’elle avait c’était son numéro de téléphone, mais elle n’espérait pas vraiment le revoir, elle n’était pas très fan des relations à distance. Si seulement elle avait su qu’elle le reverrait bien plus vite que prévu. C’est en arrivant en cours d’histoire la première fois que la vérité s’imposa à elle de plein fouet. Bon sang, il était prof. Prof d’histoire à l’université d'Ajaccio. Il était prof et surtout, il était SON prof. Sa simple vue lui rappela de nombreux souvenirs et son cœur se remit à battre en le voyant et elle ne douta pas qu’il en fut de même pour lui. Seulement elle se jura qu’il ne se passerait plus jamais rien entre eux, désormais leurs relations devaient être strictement professionnelles si je puis dire. Hum… il n’aura pas fallu bien longtemps pour qu’ils s’embrassent à nouveau et se retrouvent enlacés, délicieusement vautrés sur le lit de l’homme. Sa volonté n’avait pas fait long feu, mais c’était plus fort qu’elle. Son amour d’été était en vérité bien plus que ça, elle l’aimait bien plus qu’elle n’aurait voulu l’avouer. C’est comme ça que leur relation cachée a débuté. Désormais cela fait presque un an qu'ils se voient en cachette, essayant d’être le plus discrets possible, mais tout fini toujours par se savoir, n’est-ce pas ?

En savoir plus...

Caractère :
Callie, modèle de douceur et de gentillesse. Du haut de ses vingt-sept ans, elle est loin d'être comme bon nombre de tous ces gosses que l'on retrouve à l'université et qui ne pense qu'à une seule chose : faire la fête et s'amuser. Si durant les premières années de ses études elle est elle aussi passée par-là, ce temps est désormais derrière elle et elle est assez mature pour savoir où sont ses priorités et elles ne sont sûrement pas dans la vodka et les joints. On dit d'elle que c'est une force tranquille et dans un sens ce n'est pas tout à fait faux. Dotée d'une patience à toute épreuve, il lui en faudra beaucoup pour qu'elle se montre agacée ou agressive, voir même méchante. La richesse de ses parents ne l'a pas rendu hautaine, bien au contraire, elle n'aime pas spécialement étaler cet atout et sait se montrer relativement discrète sur ce point, ne se trimbalant jamais avec le dernier sac à la mode ou bien le dernier ensemble haute couture de tel ou tel créateur. C'est une jeune femme assez simple dans sa façon d'être et qui ne se prend pas souvent la tête. Bien dans son corps et dans sa tête, elle n'a pas honte du regard des autres et se fiche bien souvent de ce qu'ils pensent. A l'université c'est la loi du plus fort et elle sait que si elle se montre faible, ça en sera fini d'elle, c'est pour cette raison qu'elle sait passer outre les moqueries et les critiques qui peuvent parfois avoir lieu à son égard. Jeune femme intelligente et cultivée, elle s'intéresse à de nombreuses choses et aime apprendre, néanmoins tant que cela reste dans le cadre d'un plaisir. Lorsqu'il s'agit des cours, elle est beaucoup moins dynamique, cependant elle ne rechigne pas à travailler, elle sait qu'il ne lui reste que peu de temps avant d'en avoir terminé avec tout ça. Lorsqu'elle entreprend quelque chose, elle ne lâche jamais le morceau avant d'avoir été au bout de ses envies, c'est une grande battante, dynamique et passionnée, qui ne se laisse pas souvent abattre et qui, même s'il lui arrive d'être défaitiste, préfère rester dans une touche optimiste. En amitié, elle sait se montrer attentive et à l'écoute, toujours là pour ceux qu'elle aime et en amour, c'est une personne romantique, câline mais surtout fidèle, elle ne trahira jamais la personne qui fait battre son coeur. Cependant, elle s'attend à ce que cela soit réciproque. Ne la trahissez jamais, car malgré sa nature tranquille, cette demoiselle peut s'avérer être un véritable démon lorsqu'elle se met en colère. Elle sait trouver les mots juste pour blesser les gens et n'hésitera pas à s'en servir en cas de besoin. Rancunière, ça elle l'est, elle n'oubliera jamais une crasse qui lui a été faite et, si elle ne cherchera pas à se venger, trouvant cela tout simplement inutile de riposter, elle ne pardonnera pas pour autant. Elle n'accorde sa confiance qu'une seule fois, alors faites-en bon usage. Si elle n'est pas spécialement possessive et qu'elle ne cherchera pas à marquer son homme comme une chienne marquerait son territoire, elle sait se montrer jalouse et sait parfaitement le faire comprendre lorsqu'on s'approche de trop près de la personne avec qui elle est en couple. Mais vous ne la verrez jamais piquer de crise de jalousie, elle sait parfaitement contenir ses émotions et tenir sa langue lorsque c'est nécessaire.
En savoir plus :
Callie adore les animaux et il n'est pas rare qu'elle se rende dans des refuges en tant que bénévole pour apporter un peu de joie et d'amour à ces pauvres bêtes. Elle a d'ailleurs un chien de deux ans, un bouvier bernois, prénommé Sherkan + Elle aime bien commencer sa journée par un footing en musique, puis enchaîner sur une bonne tasse de café + Elle a peur de l'orage depuis toujours et, lorsqu'elle était petite, elle filait se cacher dans le lit de ses parents les nuits orageuses + Elle aime se vautrer sur le canapé pour regarder des séries en mangeant tout un tas de cochonneries, c'est généralement son petit rituel du soir + L'art la fascine et elle a toujours rêvé de savoir dessiner, malheureusement elle est restée au stade où l'on dessine un bonhomme en faisant des bâtons + Amatrice de sensations fortes et d'expériences nouvelles, elle aime tenter des choses toutes plus folles les unes que les autres et riches en émotions + Autrefois grande fêtarde et consommatrice de substances en tout genre, elle n'a plus touché à une cigarette ou à la drogue depuis de nombreuses années et c'est tout juste si elle boit encore + Elle déteste être décoiffée et prend donc soin de passer la main dans ses cheveux au moindre coup de vent pour s'assurer qu'un épi sauvage n'est pas apparu + Elle sait qu'elle ne devrait pas, mais elle est follement amoureuse de son professeur d'histoire et n'imagine pas faire sa vie sans lui désormais.
.

Un peu de toi...

Je m'appelle Chloé, mais je préfère qu'on utilise mon pseudo Chimène. Je suis âgé(e) de 19 ans. Je suis arrivé(e) ici grâce à Kira, et je l'ai tout de suite trouvé super joli :3. Mon personnage est un personnage inventé. J'autorise Seven Sins à me lancer des défis en lien avec mon péché capital (en savoir plus). Et enfin j'ajouterai que Scarlett Johansson domine le monde crack .



Dernière édition par Callie Wellington le Ven 15 Juil - 23:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Ezelio Deribay
avatar

Date de naissance : 09/05/1984
Messages : 93



   Ven 15 Juil - 0:21

Ohhh, Nina. I love you
Bienvenue sur le forum et bonne rédaction. :) Je vois que t'as déjà bien écrit !
En tout cas, si tu as besoin, n'hésite pas. I love you
(Puis je suis d'accord pour Scarlett & merci Kira. I love you)
Revenir en haut Aller en bas

Callie Wellington
avatar

Date de naissance : 26/07/1989
Messages : 16



   Ven 15 Juil - 0:23

Oui, c'est un personnage que je reprends d'un ancien forum, avec Kira et India justement :P Du coup j'ai déjà tous les éléments qu'il me faut ^^

Je n'hésiterai pas, merci I love you

(Et oui, Scarlett c'est la meilleure siffle *sors discrètement*)
Revenir en haut Aller en bas

Ezelio Deribay
avatar

Date de naissance : 09/05/1984
Messages : 93



   Ven 15 Juil - 0:25

C'est fou comme nous pouvons être attachés à nos personnages. *-*

J'espère que vous vous plairez ici. I love you
Revenir en haut Aller en bas

Callie Wellington
avatar

Date de naissance : 26/07/1989
Messages : 16



   Ven 15 Juil - 0:50

Oui, surtout que j'ai pas eu tellement l'occasion de l'exploiter, du coup j'espère pouvoir le faire ici **
Je l'espère aussi I love you
Revenir en haut Aller en bas

Sebastian Maleo
avatar

Date de naissance : 14/08/1982
Messages : 92



   Ven 15 Juil - 0:57

Bienvenue parmi nous.
Tu as presque fini donc je te souhaite une bonne fin de fiche. :p
(Et moi...ben je suis Team Charlize Theron, desolé !) roll

_________________


Love Come


Love come light up the shadows and the beauty of you enter in. I have hungered for a tender touch a long and lonely time. ∞

Revenir en haut Aller en bas

Callie Wellington
avatar

Date de naissance : 26/07/1989
Messages : 16



   Ven 15 Juil - 0:59

Hé hé, merci I love you
(Ah mais Charlize est splendide aussi, mais c'est Scarlett qui règne dans mon cœur, sorry siffle )
Revenir en haut Aller en bas

Ezelio Deribay
avatar

Date de naissance : 09/05/1984
Messages : 93



   Sam 16 Juil - 0:19



Tu es validée

Ahhh, j'aime ta fiche. *-*
Elle me rappelle PLL pour la relation avec le prof. J'ai hâte de voir évoluer Callie au sein du fofo, avec ses liens.

Voici les liens qui te seront utiles :

Les demandes - Gestion des liens & RP - Flood (bah oui)

Amusez-toi bien sur le forum. I love you


Revenir en haut Aller en bas

Callie Wellington
avatar

Date de naissance : 26/07/1989
Messages : 16



   Sam 16 Juil - 0:26

Ravie qu'elle te plaise :D
Je t'avoue que je regarde pas vraiment PLL, mais c'est possible xD
Merci pour la validation I love you
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde ☼ Callie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SEPT PECHES CAPITAUX | MIZANA (AJACCIO) :: Let's go :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: